Accueil

 
 

Bibliothèque Kandinsky

Image
Vue de la salle de lecture de la BK

Journée d’étude : Les archives audiovisuelles d’exposition - Diffusion et valorisation

Journée d'étude

Depuis l’entre-deux-guerres, les institutions culturelles organisatrices d’expositions ont mobilisé des moyens audiovisuels pour animer leurs espaces, alimenter les expositions, les faire connaître et les documenter. Ces productions audiovisuelles (films fixes ou animés, vidéos, diaporamas, enregistrements sonores) constituent désormais des fonds d’archives précieux, que ce soit pour leurs détenteurs, pour les professionnels du patrimoine et de la recherche comme pour le grand public.

Gérard Fromanger au travail dans le studio vidéo du Centre Pompidou, en parallèle de l’exposition Gérard Fromanger - Tout est allumé (1980)

Gérard Fromanger au travail dans le studio vidéo du Centre Pompidou, en parallèle de l’exposition Gérard Fromanger : Tout est allumé
(16 janvier-10 mars 1980, commissaire : Maurice Eschapasse), image positive obtenue à partir d'un négatif gélatino-argentique, 2,4 × 3,6 cm
– Bibliothèque Kandinsky, Expositions du Centre Pompidou : reportages photographiques en argentique (1953-2003), MUS 198001, photographe : Jacques Faujour

La valorisation en ligne de productions qui n’étaient pas destinées à circuler sur le web, nées dans le contexte bien précis de l’organisation d’une exposition, pose plusieurs problèmes qui sont autant de défis. Défi documentaire et éditorial d’abord : qu’entraine la recontextualisation de ces contenus par leur mise en ligne ? peut-elle restituer le contexte initial de production en lien avec une exposition, avec les œuvres ou les artefacts qui la composent, avec les artistes et professionnels représentés dans ces documents audiovisuels ? quel intérêt cela peut-il représenter pour les destinataires de cette mise en ligne ? Et quels moyens techniques privilégier pour accompagner les nouveaux usages de ces archives ?

Défi juridique ensuite : les archives audiovisuelles d’expositions, initialement diffusées dans des contextes variés, parfois coproduites, souvent constituées d’archives ou représentant d’autres œuvres, constituent elles-mêmes des œuvres au statut complexe, dont les droits de diffusion en ligne peuvent être plus difficilement négociables à posteriori. Cette journée sera l’occasion d’échanger à propos de ces enjeux, grâce à la réunion de différentes institutions productrices et conservatrices de fonds d’archives audiovisuelles d’expositions.

Le projet MAVEX

Cette journée est organisée dans le cadre du projet MAVEX (Mémoires audiovisuelles des expositions du Centre Pompidou : matérialité des archives, patrimoine et prospectives pour la recherche), financé par la Fondation des sciences du patrimoine, porté par la Bibliothèque Kandinsky (Musée national d’art moderne, Centre Pompidou-Centre de création industrielle) avec le service de production audiovisuelle du Centre Pompidou, en partenariat avec l’École nationale des chartes - PSL et l’Institut national de l’audiovisuel (INA), avec la participation de l’Université Versailles Saint-Quentin Paris-Saclay et de la Bibliothèque nationale de France (BnF). Le projet a pour objectif de dresser un état des enjeux patrimoniaux et scientifiques soulevés par les archives audiovisuelles du Centre Pompidou.

Programme

École des chartes - PSL, 65, rue de Richelieu, Paris 2e (salle Delisle) – 14h-18h

  • 14h : Introduction
  • 14h20 : « Conserver et valoriser des archives audiovisuelles d’expositions : présentation de fonds »
  • 15h10 : « Mettre en ligne des archives audiovisuelles d’exposition : présentation de plateformes numériques »
  • 16h40 : « Gérer les droits associés aux archives audiovisuelles d’expositions : discussion autour des enjeux juridiques de leur valorisation »

Avec notamment la participation de Mémoriav, la Bibliothèque nationale de France, l’Institut national de l’audiovisuel et les Archives nationales.

 

Partenaires de l'évènement

FNSP

Ecole des Chartes

Entrée libre sur réservation

Quand

Le 02 Juil 2024

14h - 18h



Ecole nationale des Chartes, salle Léopold-Deslile