Accueil

 
 

Bibliothèque Kandinsky

S'abonner à Appel à contribution
	Vues de salles et inauguration de l'exposition "Jackson Pollock et la nouvelle peinture américaine", Musée national d'art moderne, Palais de Tokyo, du 16 janvier au 15 février 1959

Colloque : “L’exposition à l’ouvrage. Histoire, formes et enjeux du catalogue d’exposition” (Paris, 12-13 mai 2023)

Si les historiennes et historiens de l’art se sont depuis longtemps emparés du catalogue d’exposition comme outil ou comme source, il n’existe que peu de travaux qui en font un objet d’étude en soi. Certes, des approches ponctuelles ont pu être envisagées, généralement centrées sur la manière dont des artistes ont pu se saisir de cet objet et le réinventer – les surréalistes par exemple[1], ou les artistes conceptuels autour de Seth Siegelaub notamment[2]. En France, malgré une tribune de Pierre Rosenberg qui, dès 1988, invitait à une prise en compte du catalogue d’exposition[3], seul un numéro spécial des Cahiers du Musée national d’art moderne datant de 1996 semble avoir considéré cet objet dans toute sa diversité et sa complexité[4].

 
07 novembre 2022
Appel à contribution
Mica Gherghescu
Luc Joubert, Germaine Richier travaillant d’après le modèle Nardone, début des années 1950, collection particulière © Famille Germaine Richier

Colloque "Sculpture. Une femme peut donc créer. Parcours, pratiques, visibilité et réception des sculptrices, XIXe-XXIe siècles" (Paris, 20.04.2023 — 21.04.2023)

Au décès de Germaine Richier en 1959, L’Express titrait « Sculpture. Une femme peut donc créer ». La question de son statut de femme a été largement soulignée par la critique, malgré les réticences de l’artiste. Le parcours de celle qui fut la première sculptrice exposée au Musée national d’art moderne en 1956 n’est lui-même pas sans paradoxe. Si Germaine Richier (1902-1959) est l’une des rares artistes femmes à rencontrer après‑guerre un succès international, ses expositions particulières en France demeurent peu nombreuses et sa cote inférieure à celle de nombre de ses homologues masculins. Alors que son œuvre a été abondamment commenté par les grands auteurs de son temps (Paulhan, Ponge, Limbour…), l’artiste est restée largement silencieuse, quasiment jamais filmée.

07 novembre 2022
Appel à contribution
Mica Gherghescu
Bibliothèque Kandinsky vue générale

Date limite de candidature : lundi 5 décembre 2022

Mission Recherche finance chaque année 1 à 3 bourses permettant à un jeune chercheur d’accomplir, sous la direction d’un conservateur du Centre Pompidou, une mission innovante de recherche en histoire de l’art, orientée vers des perspectives d’acquisition, à travers des études de terrain, l’étude d’archives, la réalisation d’entretiens ou de
traductions inédites. 

 

08 novembre 2022
Appel à contribution
Mica Gherghescu