Accueil

 
 

Bibliothèque Kandinsky

Graphic cultures of dissent

Projet porté par la bibliothèque Kandinsky avec le soutien d’Outset Partners Grant Program.

Dates du projet : 2022-2023

Ce projet porté par la bibliothèque Kandinsky et soutenu par l’organisation philanthropique Outset Partners par le biais de son programme de bourses pour les arts vise à apporter une nouvelle compréhension ainsi qu’une nouvelle expertise à une histoire mondiale du graphisme militant et de l’édition (périodiques, affiches, zines, etc.) au plus fort des processus de décolonisation et des luttes pour l’autodétermination, depuis la fin des années 1950 jusqu’aux années 1970. Il s’agira d’identifier les échanges graphiques, lignes de persistances et les réseaux d’entraides bâtis par les organisations "tiers-mondistes" de "libération nationale" ou contre-culturelles dans un effort de soutien aux processus d’émancipation et d’opposition à "l’impérialisme" européen et nord-américain.  

L’objectif principal est d'inclure ces travaux d’édition et de création graphique alternatives dans des situations culturelles non-européennes et non-alignées, pour produire une relecture globale de l'histoire de l'art contemporain sous le prisme des luttes de libération. En abordant des productions jusqu'ici peu explorées, voire inexplorées, qui concernent les collections du Mnam et des partenaires associés à ce projet, il s’agira d’analyser et faire dialoguer ces documents afin de fournir une relecture de l’histoire des luttes d’émancipation dans la seconde moitié du XXe siècles et d'enquêter sur l’existence durant les années 1960-1970 d’un réseau d’échanges et de création graphiques international.  

Ce projet s’appuie sur l’expertise des partenaires internationaux associés, notamment la bibliothèque Stuart Hall de l'INIVA à Londres, les Beaux-arts de Paris, les Freedom Archives de San Francisco ainsi que le Center for the Study of Political Graphics de Los Angeles (CSPG). Ceux-ci reconnaissent l’importance de partager leur expérience et leurs connaissances par le biais d'ateliers collectifs dans le cadre du projet afin de produire une méthodologie destinée au traitement de ce genre de documents. Leur expertise permettra également de mieux connaître et analyser la production matérielle de ces imprimés engagés, de comprendre les pratiques de leurs auteurs (artistes, graphistes, etc.)  

Le déploiement de ce projet engage la rencontre régulière de ce comité scientifique et l’organisation pour 2023 d’une table ronde rassemblant chacun de ses représentants et des invités engagés dans la réactivation et la conservation des ephemera militants. Il inclue une dimension pédagogique destinée aux jeunes artistes étudiants des Beaux-arts de Paris et Paris 8 Vincennes-Saint-Denis, pour qu’ils s'approprient aujourd'hui cet héritage et ce corpus d’édition et raniment leur pouvoir critique à travers un cycle d'édition alternative et de laboratoires de création d'affiches en collaboration avec des associations de graphistes et des collectifs communautaires. Il permettra également à long terme de développer la collection d’ephemera militants de la Bibliothèque Kandinsky, afin de les inclure dans sa vaste collection pluridisciplinaire.